ong-livreouvert.be

SITE SLOGAN

 
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Pourquoi un ong-livreouvert ?

ngo-federatie et ACODEV sont régulièrement interpellées par des personnes, des institutions, des administrations pour avoir des informations concernant la coopération au développement et concernant les organisations actives dans le secteur. Certaines personnes veulent savoir quelle ongG est active dans tel ou tel pays. D’autres cherchent des ong qui travaillent sur un certain thème un certain secteur ou sur l'éducation au développement dans les écoles belges. Les responsables politiques et les journalistes s’intéressent également aux chiffres reflétant les dépenses et l’emploi des ong en Belgique et dans des pays spécifiques.

Fin des années 90, les deux Fédérations ont mis en place une base de données des ONG. Entre 2001 et 2004, ngo-federatie a publié, en collaboration avec la Coupole 11.11.11., un annuaire présentant nombre de données qui permettaient de répondre à ces questions. Cet annuaire peut être consulté sur le site web de ngo-federatie. Il contient un résumé limité et général du secteur des ong : quel est le total des coûts et des rapports de toutes les ONG, quelles sont les 10 plus grandes ong rangées selon leur chiffre d’affaires ou subsides, etc. ACODEV a édité fin des années 90 un répertoire des ong e développement qui répondait en partie à ces questionnements du public.

Après quelques années, ces formules n’étaient plus à jour. L’annuaire présentait quelques défauts, le répertoire des ong ne suffisait pas pour donner une image plus complète et transparente du secteur ong. L’annuaire et le répertoire ne pouvaient jamais procurer une image complète de la situation belge ce qui constitue un handicap dans un contexte international, d'autant plus que l’information n’est disponible qu’en français d'une part et en néerlandais d'autre part. L'annuaire et le répertoire ne répondait plus aux demandes spécifiques et à la diversité des groupes cibles. Les questions du large public diffèrent de celles des journalistes, des responsables politiques, de l'administration.

Entre-temps, le contexte social, dans lequel les ong belges opèrent, a évolué. Les autorités et l’opinion publique regardent avec un oeil plus critique les actions des ong. On se pose publiquement la question de savoir quel est la plus-value de leur travail, si elles ne consacrent pas trop d’argent à leur propre administration ou encore on les interroge de manière un peu provocante sur les salaires de leurs responsables.

Les membres des Fédérations cherchaient une réponse adéquate en s'appuyant sur la compétence externe de Delius, entreprise qui a développé une expérience en matière de développement de sites web et d'applications en ligne. Delius a apporté un nouveau concept technique : une base de données qui rassemble des informations par des formulaires web. Les données rassemblées sont éventuellement publiées par des rapports sur le site web. Ceci permet un usage plus flexible de la base de données. Les ong présentent ainsi dans les formulaires web l’information détaillée sur les lignes de subsides qu'elles utilisent, p.ex. le montant des subsides que l’ong a reçu du fonds de survie belge ou de l’administration régionale ou communautaire pour son programme pluriannuel. Certaines informations ne sont sans doute pas directement intéressantes pour un large public, mais elles le sont pour les Fédérations qui peuvent ainsi disposer de bonnes bases pour leurs conseils aux ong, pour leurs concertations avec l'Autorité publique, pour renforcer les capacités professionnelles su secteur, pour mener certaines études ou évaluations.

Sur ong-livreouvert.be, vous n'aurez pas directement accès à toutes les données disponibles, mais vous aurez une image correcte de l'ong et du secteur, et vous pouvez toujours contacter le Secrétariat d'ACODEV si vous avez encore des questions. De plus, la base de données a été conçue de telle façon qu’elle peut être adaptée au fil des années. Cette base de données n'est pas figée nous pouvons adapter les formulaires que les ong complètent, y demander de nouvelles informations, les traiter et les présenter autrement, ... Nous pouvons alors réclamer d’autres données ou présenter les mêmes données d’une différente manière. La nouvelle base de données permet l’usage de plusieurs langues de sorte que nous pensons à présenter une version anglaise dans quelques temps.

ce site contient les informations des ong reconnues, membres d'Acodev et/ou ngo-federatie en 2014
dernièrZ misE-à jour: 2015